Le San Francisco Sound

ROCK   San Francisco Sound

San Francisco Sound 01

San Francisco Sound 02Au sein de la promotion et du développement du San Francisco Sound, on retrouve le producteur de concerts Bill Graham, parrain de la renaissance musicale des années 1960. Graham rend célèbre le Fillmore Auditorium et la Winterland Arena, les grandes salles de la scène rock psychédélique et de la contre-culture hippie de Haight-Ashbury à San Francisco.

Musicalement, ces groupes possédaient un son particulier et une lyrique qui les classaient dans un registre différent. Leur terrain de prédilection passait par la scène. Leur particularité réside dans une approche mélodique différente, une puissance des instruments électriques, une grande improvisation et des textes inspirés : l’hédonisme, l’amour, l’empathie, la fraternité, la solidarité, la « sagesse », les voyages, l’harmonie avec la nature et la réalisation personnelle et collective qui ont été la base de cette contre-culture.

La période d’euphorie se passe de 1965 jusque dans le milieu des années septante.

Bien que de courte durée, cet encart dans l’histoire récente du rock et plus encore son pendant philosophique va contaminer le reste du monde avec décalage et parfois provoquer un détournemSan Francisco Sound 03ent commercial outrancier à l’opposé des idéaux propagés. La fin de la guerre du Vietnam et le développement du grand capitalisme avec son individualisme exacerbé viendront éteindre le feu des utopies et laisseront s’égarer les restes de la tribu à Ibiza et à Goa.

Selon le célèbre parolier de Grateful Dead, Robert Hunter : « L’un des aspects les plus significatifs du San Francisco Sound, à ses débuts était l’orientation traditionnelle des musiciens. Presque tout le monde ne s’est colleté au rock qu’après un solide parcours folk » (1)

Une sélection de cd de ces groupes atypiques se trouvera bientôt dans votre Discobus dès le 15 décembre 2015.   YO

  1. San Francisco 1965-1970 : les années psychédéliques, Castor Music, Le Castor Astral (2006)

______________________________________________________

Interprètes du San Francisco Sound

Cold Blood  Sisyphus PointCulture mobile 1COLD BLOOD

« Sisyphus »    KC6390
« First Taste Of Sin » KC6391

..

..

..

..

Larry-Graham-and-Graham-Central-Station-Raise-Up  PointCulture mobile 1GRAHAM CENTRAL STATION

« Star Walk »   KG6380
« Jam : Anthology »  KG6382
« Raise Up »  KG6383
« Ain’t No ‘Bout-a-doubt It »  KG6500
 » Mirror »   KG6502

..

..

Mother_Earth People Tree  PointCulture mobile 1MOTHER EARTH

 » Stoned Woman  »    KM8100
 » The People Tree »    KM8102

..

 

....

..

Sly and the Family Stone Back on the Right Track  PointCulture mobile 1SLY & THE FAMILY STONE

 » Ain’t Nothing But The One Way  »    KS4220
 » A Whole New Thing  »  KS4222
 » Life »   KS4223
 » Back On The Right Track » KS4224
 » There’s A Riot Goin’On »   KS4225
 » Dance To The Music »   KS4226
 » Do The Rattle Snake  »     KS4227
 » Remember Who You Are »   KS4230

..

Tower Of Power Urban Renewal  PointCulture mobile 1TOWER OF POWER

 » Back On The Streets »KT6540
 » We Came To Play  » KT6541
 » Back To Oakland  » KT6543
 » Urban Renewal »  KT6544
 » Great American Soulbook » KT6545
 » In The Slot  » KT6546
 » Direct  »   KT6549
 » Est Bay Grease  »   KT6553

..

War Peace Sign  PointCulture mobile 1WAR

 » Deliver The World »  KW1290
 » All Day Music  »     KW1291
 » Why Can’t We Be Friends ? »   KW1293
 » Galaxy  »   KW1294
 » The World Is A Ghetto »    KW1295
 » Youngblood  »  KW1297
 » War  »  KW1303
 » Peace Sign  »  KW1304

beau_brummels-66  PointCulture mobile 1THE BEAU BRUMMELS

 » Autumn In San Francisco  »    XB254C
 » Triangle  »      XB254D
 » The Collection  »   XB254E
 » 66  »    XB254F
 » Bradley’s Barn  »    XB254G
 » Autumn Of Their Years  »    XB254H
 » San Fran Sessions  »     XB254I

..

..

Big Brother & The Holding Company Cheap Thrills PointCulture mobile 1BIG BROTHER AND THE HOLDING COMPANY

 » Cheap Thrills  »   XB395A
 » Big Brother & The Holding Com  »  XB395B
 » Cheaper Thrills  »  XB395C
 » Live At The Carrousel Ballroom 1968  »  XB395D
 » Nine Hundred Nights  »     XB395E

Blue Cheer The Original Human Being PointCulture mobile 1BLUE CHEER

 » Blue Cheer  »  XB584E
 » What Doesn’t Kill You…  »  XB584G
 » Original Human Being  »  XB584H
 » Dining With The Sharks  »  XB584I

..

Chocolate Watch Band Best Of  PointCulture mobile 1CHOCOLATE WATCH BAND

 » Best Of Chocolate Watch Band »   XC369B
 » Chocolate Watch Band  »  XC369C
 » No Way Out … Plus  »  XC369E
3
69

The Electric Flag Groovin' Is Easy  PointCulture mobile 1THE ELECTRIC FLAG

 » A Long Time Comin’  »  XE302D
 » Groovin’ Is Easy  »  XE302E
 » An American Music Band  »  XE302F

Electric Prunes Mass In F Minor  PointCulture mobile 1THE ELECTRIC PRUNES

 » Mass In F Minor  »  XE325A
 » Lost Dreams  »  XE325D
 » Stockholm 67  »   XE325E
 » Original Album Series  »  XE325H

Flamin' Groovies One Night Stand PointCulture mobile 1FLAMIN’ GROOVIES

 » Jumpin’ In The Night  »  XF434E
 » One Night Stand  »  XF434N
 » Groove In » XF434R
 » Sixteen Tunes  »  XF434U
 » Rock Juice  »  XF434V
 » A Bucket Of Brain  »  XF434X

Jerry Garcia Reflections  PointCulture mobile 1Jerry GARCIA

 » Garcia (The Wheel »  XG096A
 » Garcia 2″  XG096C
 » Reflections »  XG096D

Grateful Dead Sunshine Daydream  PointCulture mobile 1GRATEFUL DEAD

 » Sunshine Daydream »  XG701L
 » Closing Of Winterland  »  XG701M
 » Dead Ahead  »   XG701O
 » Anthem To Beauty  »   XG701P
 » Dick’s Picks, volume sixteen »   XG701R
 » Dick’s Picks, volume fifteen »  XG701S
 » Dick’s Picks, volume eleven »   XG701Y

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE ROAD MOVIE AMÉRICAIN

CINÉMA   USA

Le Road Movie Américain

Road Movie américain 2 Pointculture mobile 1

Genre à part entière, le Road Movie naît véritablement vers la fin des années 60 aux Etats-Unis. Durant cette période de contestation sociale, la jeunesse américaine a soif de changement, d’aventure et de remise en question des principes de leurs parents.

Un film va à lui seul être emblématique de ce genre singulier : Easy Rider (Dennis Hopper, 1969). Il possède déjà toute les caractéristiques qui se retrouveront ci et là dans les films suivants.

Le Road Movie n’est pas qu’un film de routes ni qu’un film de voyage. Il possède quelques caractéristiques géographiques, temporelles, psychologiques et événementielles qui lui sont propres.

D’abord, les grands espaces. À travers les voies et chemins empruntés, le Road Movie utilise abondamment les vastes plaines, les routes au milieu de nulle part, les régions semi-désertiques, les paysages magnifiques ou les coins poussiéreux,… La ville est loin et, quand on y passe, ce n’est souvent qu’une étape.

C’est aussi la durée du voyage qui permet une évolution des personnages. À force de se côtoyer, les protagonistes tissent des liens d’amitié, d’estime, de haine ou d’amour. La relation n’est autorisée que grâce au temps qu’il faut pour voyager ensemble.

L’errance est certainement la caractéristique majeure du Road Movie. Il y a bien un point de départ et quelquefois un point d’arrivée, qui ne sont pas toujours définis clairement. Le personnage n’a pas particulièrement de but. Il part, il ne sait pas où ça va le mener.

L’idée de fuite apparait dans beaucoup de films du genre : le monde ne me plait plus, je m’en vais, je ne sais pas où, ni quand je reviendrai…

Il devient quête parfois : « Partir où personne ne part … pour atteindre un impossible rêve ». Ou, en tout cas, partir pour pouvoir se retrouver face à soi-même, pour mieux se connaître et s’accepter.

Les rencontres qu’établissent les personnages principaux leur permettent d’évoluer et sont l’occasion de rebondissements dans le fil de l’histoire, voire de lui faire prendre une tout autre direction.

Le moyen de locomotion est prépondérant car le Road Movie est basé sur le mouvement : une histoire où les personnages voyagent à pied sera forcément différente d’un film où ce sont des motards qui prennent la route. Le moyen de transport est contradictoire à l’idée du film car il vient ajouter un élément moderne et polluant, amené par des personnages qui tentent d’échapper au monde de la ville pour être plus proches de la nature…

Enfin, l’évasion évoquée par le Road Movie prend fin le plus fréquemment de façon tragique. Mais heureusement, s’il y a des caractéristiques communes, il y a aussi des différences. On peut ainsi voir des Road Movies plus proches des comédies, des thrillers, de la science-fiction, …

Un genre bien à part donc. Supporté par une musique qui comble les moments de solitude, qui s’engouffre dans les paysages mythiques américains, qui rythme les étapes ou ajoute un élément de narration par lequel on accède à un autre angle de vue.

..

Au PointCulture mobile vous pourrez vous faire une meilleure idée de ce genre par une mise en évidence d’une quarantaine de Road Movies américains (de mars à juillet 2015).

Pour accompagner ces films, une sélection d’albums de bluegrass est à votre disposition afin de vous rapprocher des espaces américains tout en conduisant.  DM

_________________________________________________

Le Road Movie américain en quelques films
_________________________________________________

New-York Miami PointCulture mobile 11934       VN2201

NEW YORK MIAMI
de Frank CAPRA

avec Clark GABLE et Claudette COLBERT

Une fille refuse d’épouser un play-boy. Elle rencontre un journaliste au chômage sur la route de New-York. Le bus tombe en panne. Le couple se lance dans une folle randonnée improvisée.

_________________________________________________
..

Easy Rider PointCulture mobile 1  1969       VE0353
EASY RIDER
de Dennis HOPPER

avec Jack NICHOLSON et Peter FONDA

Deux jeunes motards quittent Los Angeles pour participer au carnaval de La Nouvelle-Orléans. Pendant leur voyage à travers le pays, ils font des rencontres. Emprisonnés puis relâchés,  ils continuent leur périple accompagnés d’un avocat.

_________________________________________________

Five Easy Pieces PointCulture mobile 11970     VC3799
FIVE EASY PIECES (Cinq Pièces Faciles)
de Bob RAFELSON

avec Jack NICHOLSON et Karen BLACK

Un ouvrier travaillant dans un puits de pétrole choisit de vivre en marginal. Un exemple type du Road Movie avec un héros porte-parole du malaise existentiel de la jeunesse de l’époque.

_________________________________________________
..

Point Limite Zéro   PointCulture mobile 11971      VP5401
POINT LIMITE ZÉRO (Vanishing Point)
de Richard SARAFIAN

avec Barry NEWMAN et Cleavon LITTLE

Kowalski conduit comme un fou à travers l’Amérique. Aidé d’un radio reporter noir et d’un vieux prospecteur chasseur de serpents, il déjoue les ruses des forces de l’ordre qui veulent l’arrêter. Une sauvage poursuite de voitures…

_________________________________________________

Macadam à deux voies  Two-lane Blacktop PointCulture mobile 11971         VM2098
MACADAM A DEUX VOIES (Two-Lane Blacktop)
de Monte HELLMAN

avec James TAYLOR et Warren OATES

Deux garçons traversent le sud-ouest américain. Une jeune fille les rejoint dans leur périple, jusqu’à ce que leur chemin croise une rugissante voiture. Le conducteur leur propose un marché: le premier d’entre eux qui atteint Washington gagne le véhicule de l’autre…

._________________________________________________

L'épouvantail  Scarecrow PointCulture mobile 1.1973          VE5502
L’EPOUVANTAIL (Scarecrow)
de 
Jerry SCHATZBERG

avec Gene HACKMAN et Al PACINO

 Max et Lion font connaissance sur le bord d’une route. Avec chacun un passé lourd, ils cheminent ensemble… L’histoire de deux solitudes que l’amitié réunit.

_________________________________________________


Electra Glide In Blue PointCulture mobile 11973         VE0287
ELECTRA GLIDE IN BLUE
de James GUERCIO

avec Robert BLAKE et Billy Green BUSH

John Wintergreen, membre d’une patrouille de police de l’Arizona, arpente les routes du désert sur sa moto rutilante. Mais son rêve est ailleurs: devenir détective, tomber l’uniforme du motard. Le meurtre d’un vieillard va lui offrir cette chance…

_________________________________________________

La balade sauvage Badlands PointCulture mobile 11974          VB0251
LA BALADE SAUVAGE  (Badlands)
de Peter MALICK

avec Martin SHEEN et Sissy SPACEK

Ils s’aiment et, pour pouvoir vivre leur amour, ils tuent. Cachés dans des régions sauvages, ils chassent, pêchent, dansent au son d’un vieil électrophone. Mais le garçon a la gachette facile et le goût du sang. L’odyssée se terminera en cauchemar.

_________________________________________________.

 Sugarland Express  PointCulture mobile 11974          VS8301
SUGARLAND EXPRESS
de Steven SPIELBERG

avec Ben JOHNSON, Michael SACKS et Goldie HAWN

Lou découvre que son enfant va être adopté. Elle va aider son mari à s’évader de prison. Le couple traverse le Texas dans une voiture de police volée et prend un policier en otage pour atteindre Sugarland et récupérer l’enfant.

.._________________________________________________

Le convoi  Convoy  PointCulture mobile 11978          VC7149
LE CONVOI (Convoy)
de Sam
PECKINPAH

avec Kris KRISTOFFERSON et Madge SINCLAIR

 Lors d’une poursuite impitoyable avec le shérif Wallace, le camionneur Penwald réunit une masse impressionnante de routiers par l’intermédiaire de la fameuse « Citizen Band », créant ainsi un gigantesque convoi qui roule irrésistiblement vers la frontière mexicaine et la liberté…

_________________________________________________

A bout de souffle made in usa Breathless PointCulture mobile 11982          VA0604
A BOUT DE SOUFFLE MADE IN USA (Breathless)

de Jim McBRIDE

avec Valérie KAPRISKY et Richard GERE

Jesse est beau garçon et amoureux fou de Monica. Poursuivi par un policier au volant d’une voiture volée, il le tue sans vraiment le vouloir. Recherché pour meurtre et obsédé par Monica, il veut partir avec elle au Mexique. Remake du film de Jean-Luc Godard.

_________________________________________________

Paris Texas PointCulture mobile 11984          VP0323
PARIS TEXAS
de Wim WENDERS

avec Nastassja KINSKI et Harry Dean STANTON

Un homme, accompagné de son fils, recherche sa femme qui l’a quitté. Il la retrouve dans un peep-show où, derrière une vitre sans tain, elle répond aux fantasmes des clients. Ils y rejouent le scénario de leur vie…

_________________________________________________

Starman PointCulture mobile 11984          VS7112
STARMAN
de John CARPENTER

avec Jeff BRIDGE et Karen ALLEN

Échoué sur la Terre, un extra-terrestre prend l’apparence du défunt mari de Jenny Hayden et l’oblige à l’accompagner jusqu’au Meteor Crater. Elle accepte finalement de l’accompagner et finit par s’attacher à cet être venu de l’espace.

_________________________________________________

Thelma et Louise PointCulture mobile 11990          VT3391
THELMA ET LOUISE
de Ridley SCOTT

avec Susan SARANDON et Geena DAVIS

Une femme au foyer frustrée et une serveuse de bar délaissée décident de s’offrir ensemble un weekend d’évasion. Lors d’un arrêt dans un bar en bord de route, l’une tire sur un homme qui s’apprêtait à violer l’autre. C’est le début de la fuite, d’une course folle et perdue d’avance qui leur ouvrira les yeux sur une autre vie, pleine de liberté et de rêves.

_________________________________________________

Un monde parfait   A Perfect World PointCulture mobile 11993          VU8231
UN MONDE PARFAIT (A Perfect World)
de Clint EASTWOOD

avec Kevin COSTNER et Clint EASTWOOD

En 1963, deux prisonniers s’évadent et prennent en otage un jeune garçon, qu’ils enlèvent à sa mère. Un inspecteur, aidé d’une psychologue et d’un tireur d’élite, est chargé de retrouver les prisonniers et leur otage. Un des prisonniers élimine l’autre, devenu trop violent. La cavale unit peu à peu le prisonnier et son jeune otage…

_________________________________________________

Even Cowgirls Get The Blues PointCulture mobile 11995          VE8691
EVEN COWGIRLS GET THE BLUES
de Gus VAN SANT

avec Uma THURMAN, John HURT et Keanu REEVES

 Sissy est parfaite en tout point, sauf qu’elle a des pouces de 25 cm ! Qu’à cela ne tienne, elle deviendra la meilleure auto-stoppeuse des USA. Elle se retrouve dans un coin perdu de l’Amérique profonde des années 50…

_________________________________________________

Dead Man PointCulture mobile 11995          VD1038
DEAD MAN
de Jim JARMUSCH

avec Johnny DEPP et Crispin GLOVER

Orphelin, William Blake part pour l’Ouest américain où un travail lui a été promis. Mais l’emploi a été octroyé à quelqu’un d’autre. Pour se défendre, William abat le fils de la maison et se retrouve poursuivi par une bande de tueurs à gage. Blessé, seul et démuni, il rencontre un Indien bizarre qui le confond avec le célèbre poète anglais du même nom…

_________________________________________________

Une nuit en enfer PointCulture mobile 11996          VU4991
UNE NUIT EN ENFER (From Dusk Till Dawn)
de Robert RODRIGUEZ

avec Harvey KEITEL et George CLOONEY

À la suite d’un hold-up, deux frères fuient vers le Mexique, laissant dans leur sillage de nouvelles victimes. Le but de leur voyage est un bar en plein désert, où ils ont rendez-vous avec celui qui leur offrira une nouvelle identité. Cet endroit étrange n’est en rien un havre ni le terme de leurs aventures…

_________________________________________________

Road To Graceland PointCulture mobile 11998          VR4411
ROAD TO GRACELAND
de David WINKLER

avec Harvey KEITEL et Bridget FONDA

Un jeune veuf prend un quinquagénaire en auto-stop. Celui-ci prétend être Elvis Presley et avoir rencard à Memphis. Il s’incruste a tel point qu’il parvient a convaincre le chauffeur d’aller là où il ne veut pas aller…

_________________________________________________

Une histoire vraie The Straight Story PointCulture mobile 11999          VU8661
UNE HISTOIRE VRAIE (The Straight Story)
de David LYNCH

avec Richard FARNSWORTH et Sissy SPACEK

En Iowa, Alvin a, 73 ans et une santé médiocre, apprend que son frère vient d’avoir une attaque et n’en a plus pour longtemps. Malgré leur brouille, il décide de parcourir les centaines de kilomètres jusqu’au Wisconsin pour un voyage de réconciliation, en tondeuse à gazon…

_________________________________________________

Onesheet1999           VD5718
DREAM CATCHER
d’Edward RADTKE

avec Maurice COMPTE et Paddy CONNOR

Freddy part de chez lui pour rejoindre un père qu’il ne connaît pas. Sur sa route, il rencontre Albert, à la recherche de sa mère qui l’a abandonné. Après quelques accrochages, Freddy et Albert entament un long vagabondage à travers les USA, ponctué de rencontres et de découvertes.

_________________________________________________

Une blonde en cavale Beautiful Joe PointCulture mobile 12000          VU8554
UNE BLONDE EN CAVALE (Beautiful Joe)
de Stephen METCALFE

avec Sharon STONE et Bill CONNOLLY

Hush, mère de famille paumée, poursuivie par des tueurs en raison d’une dette de jeu, s’enfuit avec ses enfants et un Irlandais atteint d’une tumeur au cerveau. Hush reste méfiante à l’égard de son ange gardien, qui va pourtant affronter la mafia pour elle…

_________________________________________________

O Brother PointCulture mobile 12000          VO0011
O BROTHER (O Brother Where Art Thou ?)
de Joel COEN

avec George CLOONEY et John TURTURRO

Trois prisonniers s’évadent d’un bagne du Mississippi. UL’un est raffiné, beau-parleur et instigateur de l’évasion. Le second est teigneux et agressif. Le troisième reste prudemment à l’écart. Enchaînés les uns aux autres, ils vont devoir, au fil des rencontres, unir leurs forces pour échapper au shérif lancé à leurs trousses …

_________________________________________________

Monsieur Schmidt About Schmidt PointCulture mobile 12002          VM5289
MONSIEUR SCHMIDT
de Alexander PAYNE

avec Jack NICHOLSON et Jessica LANGE

Warren Schmidt a 76 ans et vient de prendre sa retraite. Son épouse décède brusquement, et Warren qui a perdu tous ses repères décide de prendre la route au volant de son mobilhome afin d’aller dissuader sa fille unique d’épouser un futur gendre. En cours de route, il va faire des rencontres étonnantes et remettre pour la première fois en cause la vie qu’il a vécue…

_________________________________________________

Gerry PointCulture mobile 12002          VG2191
GERRY
de Gus VAN SANT

avec Casey AFFLECK et Matt Damon

Deux amis d’enfance parcourent le désert du Sud-Ouest des USA en voiture. Ils décident de quitter la route, partent à pied dans les paysages rocheux et se perdent rapidement dans l’immensité désertique. Leur amitié s’effrite peu à peu, les difficultés s’amoncellent et ils en viennent à ne plus distinguer la réalité de l’hallucination, l’amitié de la haine, …

_________________________________________________

Don't Come Knocking PointCulture mobile 12005          VD0031
DON’T COME KNOCKING
de Wim WENDERS

avec Sam SHEPPARD, Jessica LANGE et Tim ROTH

Spence, ancien héros de Western, noie sa solitude dans l’alcool, la drogue et les femmes. Un jour, sa mère lui apprend qu’il a peut-être un enfant quelque part, et cette révélation fait naître une lueur d’espoir dans sa vie: son existence n’est peut-être pas aussi vide qu’il ne le pense. Il part à la recherche de cet enfant et renoue ainsi avec son passé…

_________________________________________________

Bonne ville PointCulture mobile 12006          VB0711
BONNEVILLE
Christopher N. ROWLEY

avec Jessica LANGE, Kathy BATES et Joan ALLEN

Alors qu’elle voit son existence soudainement bouleversée, Arvilla entame un périple à travers les États-Unis au volant d’une vieille Bonneville décapotable, accompagnée de ses deux meilleures amies. Sur leur route, au fil de magnifiques paysages et de rencontres insolites, ces trois femmes vont vivre une aventure qui marquera à jamais leurs vies.

_________________________________________________

Bande de sauvages vieux motards que jamais  Wild Hogs PointCulture mobile 12007          VB0536
BANDE DE SAUVAGES, VIEUX MOTARDS QUE JAMAIS (Wild Dogs)
de Walt BECKER

avec Tim ALLEN et John TRAVOLTA

Quatre amis dans la force de l’âge décident de se lancer dans un périple à moto pour oublier leur train-train quotidien et le stress du travail. Ils croisent la route des redoutables Del Fuegos, un vrai gang de motards. Ils voulaient de l’aventure et du dépaysement; ils seront comblés, au-delà de toute espérance!

_________________________________________________

into The Wild PointCulture mobile 12007          VI0132 
INTO THE WILD
de Sean PENN

avec Emile HIRSCH et Marcia GAY HARDEN

Tournant le dos à l’existence confortable et sans surprise qui l’attend, Christopher, 22 ans, décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur.

_________________________________________________

The Lucky Ones PointCulture mobile 12008          VL0978
THE LUCKY ONES
de Neil BURGER

avec Tim ROBBIN et Rachel McADDAMS

Après avoir été blessés en Irak, trois soldats américains sont De retour d’Irak, trois soldats traversent les Etats-Unis en voiture. Collee doit ramener la guitare de son petit ami à la famille de celui-ci car il lui a sauvé la vie; T.K. va devoir trouver le courage d’affronter sa fiancée malgré ses blessures; et Cheever prévoit de gagner au casino pour payer les études de son fils…

_________________________________________________

Away We Go PointCulture mobile 12009          VA0613
AWAY WE GO
de Sam MENDES

avec John KRASINSKI et Maya RUDOLPH

Lorsque Burt et Verona apprennent qu’ils vont devenir parents, c’est la panique. Ils décident alors de partir à la recherche de l’endroit parfait où fonder leur famille. Sur leur chemin, ils rendent visite à leur famille et à de vieux amis. Certains leur paraissent fous à lier, d’autres leur donnent envie de suivre leur modèle… Mais finalement, tous vont aider à leur manière Burt et Verona à réaliser qu’ils n’ont peut être besoin que l’un de l’autre pour fonder leur foyer.

_________________________________________________

The Road PointCulture mobile 12009          VR0319
LA ROUTE  (The Road)
de John HILLCOAT

avec Viggo MORTENSEN et Kodi SMIT-McPHEE

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Plus d’énergie, plus de végétation, plus de nourriture… Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut. C’est dans ce décor d’apocalypse qu’un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d’objets hétéroclites – le peu qu’ils ont pu sauver et qu’ils doivent protéger. L’humanité est retournée à la barbarie…

_________________________________________________

 The Color Wheel PointCulture 12010          VC1702
THE COLOR WHEEL
de Alex Ross PERRY

avec Carlen ALTMAN et Alex Ross PERRY

La jeune JR entreprend avec son cadet, le déplorable Colin, un voyage en voiture pour récupérer les affaires qu’elle a laissées chez son ex-amant. Ils ne s’entendent guère et sont bien trop odieux pour essayer de mieux se connaître. Le chaos et toutes sortes de catastrophes collent aux basques de leur Honda déglinguée. Il faudra du temps et des résolutions des plus curieuses pour que JR et Colin mettent enfin de côté leur immature rivalité de frère et sœur…

_________________________________________________

Date limite  Due Date PointCulture mobile 12010          VD0641
DUE DATE
de Todd PHILLIPS

avec Robert DOWNEY Jr et Zach GALIFIANAKIS

Cinq jours séparent Peter du jour où il sera père pour la première fois. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être aux côtés de sa femme, une rencontre fortuite avec Ethan, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

_________________________________________________

Paul  PointCulture mobile 12011          VP1115
PAUL
de Greg MOTTOLA

avec Simon PEGG et Nick FROST

Paul, un extraterrestre, vit sur terre depuis plus de 60 ans. et collabore avec le gouvernement américain. Hélas pour lui, maintenant qu’on lui a soutiré toutes les informations intéressantes, on décide de se débarrasser de lui. Paul s’échappe et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés, fans de science-fiction, qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile aux deux « héros du dimanche » qu’ils sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI…
_________________________________________________

This Must Be The Place PointCulture mobile 12011          VT0605
THIS MUST BE THE PLACE
de Paolo SORRENTINO

avec Sean PENN et Frances McDORMAND

A 50 ans, Cheyenne, une ancienne star du rock, a conservé un look gothique et vit de ses rentes à Dublin. La mort de son père, avec lequel il avait coupé les ponts, le ramène à New York. Il découvre que son père avait une obsession: venger une humiliation dont il avait été victime. Cheyenne décide de poursuivre cette quête et entame, à son rythme, un voyage à travers l’Amérique…

_________________________________________________

Sur la route  On The Road PointCulture mobile 12012          VS1416
SUR LA ROUTE (On The Road)
de Walter SALLES

avec Garett HEDLUND, Sam RILEY et Kristen STEWART

Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

_________________________________________________

Affiche_JUSQUA_120x160.indd2012          VJ0330
JUSQU’A CE QUE LA FIN DU MONDE NOUS SEPARE (Seeking A Friend For The End Of The World)
de Lorene SAFARIA

avec Steve CARELL et Keira KNIGHTLEY

Bientôt, ce sera la fin du monde. Dodge est nouvellement célibataire, sa femme ayant décidé que finalement, elle préférait encore affronter la fin du monde sans son mari. Il décide alors de partir à la recherche de son amour de jeunesse, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans. Mais sa rencontre avec Penny risque de dérégler tous ses plans…

_________________________________________________

Nebraska PointCulture mobile 12013          VN0524
NEBRASKA
de Alexander PAYNE

avec Bruce DERN et Will FORTE

Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain, à pied puisqu’il ne peut plus conduire. Un de ses deux fils se décide finalement à emmener son père en voiture chercher ce chèque auquel personne ne croit. Pendant le voyage, le vieillard se blesse et l’équipée fait une étape forcée dans une petite ville perdue du Nebraska qui s’avère être le lieu où le père a grandi. C’est ici que tout dérape…

_________________________________________________

Wild PointCulture mobile 12015          Wild Jean-Marc Vallee PointCulture mobile 1
WILD
de Jean-Marc VALLEE

avec Reese WITHERSPOON et Gaby HOFFMANN

Après l’échec de son couple, Cheryl décide de faire fi de son passé et de partir pour une randonnée solitaire de plus de mille kilomètres à pied, sur la côte ouest des Etats-Unis, alors qu’elle n’a aucune expérience. Elle affronte ses peurs et petit à petit va se découvrir plus forte qu’elle ne le pensait. et en même temps se reconstruire.

NICKEL CREEK “A Dotted Line”

Nonesuch Records, 2014

MUSIQUES DU MONDE
USA BLUEGRASS PROGRESSIF

MC1007 (Disponible au Discobus 4)

NICKEL CREEK A Dotted Line Pointculture mobile 1Avec déjà vingt-cinq ans de carrière, le trio Nickel Creek a sorti un septième album, sept ans après le précédent. Le miroir s’était sans doute brisé après leur tournée d’adieu en 2007. Quelques albums solos pour se prouver qu’ils existaient  indépendamment les uns des autres, et puis ils ont recollé dix morceaux pour A Dotted Line.

Ils avaient commencé tôt la musique. Encore gamins, Chris Thile et Sean Watkins s’étaient rencontrés alors qu’ils étudiaient la mandoline. La sœur de Sean s’est jointe à ce duo et, en 1989, ils ont lancé ce qui devait être probablement un des plus grands groupes de bluegrass progressif.

Mais qu’appelle-t-on du bluegrass progressif ?
D’abord c’est du bluegrass : des instruments acoustiques – surtout le banjo, le violon, la guitare et la mandoline, un rythme bien enlevé, voire effréné, des harmonies vocales avec des accords parfaits, des enchainements délicats, des solos époustouflants et quelques douces ballades nostalgiques sur des thèmes amoureux. Dans le courant des années 60-70, certains groupes de bluegrass introduisent des instruments électriques, abandonnent occasionnellement les morceaux traditionnels pour arranger des titres rock, pop ou jazz. Certains autres incorporent une progression d’accords non traditionnelle. À l’occasion, quelques longues impros entrainent la mélodie vers de nouveaux territoires musicaux. Ça, c’est pour le côté progressif.

Et Nickel Creek dans tout ça ?
Trois talentueux musiciens. Chris Thile à la mandoline ou au bouzouki, Sara Watkins au violon et son frère Sean à la guitare. Tous trois au chant, ensemble ou seuls. Ils fréquentent du beau monde comme Alison Krauss, Jackson Browne et même John Paul Jones de Led Zeppelin.

Pour A Dottted Line, leur bluegrass progressif est acoustique, raffiné et d’un style relativement classique. Si on excepte l’exécrable pop-dance Hayloft, cet album alterne les ballades aux harmonies vocales attachantes (Rest Of My Life, Christmas Eve), les morceaux énergiques (Destination et You Don’t Know What’s Going On), les instrumentaux et les complaintes mélancoliques (surtout le beau Love Of Mine).

Mon coup de cœur ? Where Is Love Now. Une mélodie émouvante, sobre, portée par la voix vibrante de Sara Watkins, doucement posée sur un coussin de guitare et de fine mandoline.

Un album qui se termine avec des points de suspension … A Dotted Line.  DM

(Disponibilité de ce CD)

Ben & Ellen HARPER « Childhood Home »

Concord Music Group, 2014.

ROCK CONTEMPORARY FOLK

XH191Q  (Disponible au Discobus 4)

Ben & Ellen HARPER PointCulture mobile 1Grand Pa tenait une boutique folk, Ma chantait du country en Californie avec le gamin dans son couffin qui allait gratter de superbes mélodies.

Toute sa tendresse et son amour pour sa mère servent de fil conducteur pour dix plages Americana, Soul, Folk Rock. Une histoire américaine en résumé.

Dans la plus pure tradition acoustique, ils ont réalisé un album à l’ancienne.

Et ben, que c’est beau. YO

(Disponibilité de ce CD)

 

Welcome to South Rock

ROCK

Les longues jams south rock 2 PointCulture mobile 1ponctuées de soli et duels de guitares, les riffs, le groove et bien sûr l’image du « bon vieux gars » un peu rustre de l’Amérique profonde caricaturent le style South Rock.
Au pays de Tom et Huckleberry s’est déroulé le premier mariage entre le blues et la country.
L’explosion musicale des années 60 est rassemblée autour de trois axes : blues traditionnel, blues-rock-guitare, et la soul.

Les précurseurs indéniables du genre seront les frères Allman qui, à leur tour, se verront truander leurs envolées de guitare et cette voix sensuelle et virile du leader Greg Allman.
Leur improvisation jazzy aux arrangements blues-rock va marquer de son empreinte une décennie. Hélas, le tragique accident de moto de Duane Allman va entrainer une modification substantielle du mouvement.
Les seventies voient donc arriver des formations totalement imprégnées du style rock sudiste.

Le deuxième porte-drapeau sera Lynyrd Skynyrd, trio de guitares qui met l’accent sur le riff tout en décuplant le groove de ses rythmes boogie. Une évolution majeure se met en place : le hard-rock. Le succès est immédiat et leur assure une renommée toujours d’actualité.

Le label emblématique Capricorn Records se forgera un catalogue concentré sur les descendants des Allman Brothers et signera entre autres Marshall Tucker Band et Elvin Bishop Band.south rock PointCulture mobile 1

Le personnage typique associé au décorum de scène est sans équivoque le cow-boy, totem récurrent de la civilisation nord-américaine, de ses traditions populaires et du cinéma (le western).  YO

 

Allman Brothers Band

Lynird Synyrd

RENDEZ-VOUS DISCOBUS : LA GRANDE GUERRE AU CINEMA

grande guerre pointculturemobile1Conférence
par Olivier Lecomte

Pour commémorer le centenaire de la guerre 14-18, nous allons examiner
comment différents cinémas nationaux (français, américain, anglais,
allemand…) ont représenté ce conflit tout au long du XXe siècle. Car les
enjeux changent au fil du temps : la diabolisation de l’ennemi durant les années 20 fait place au pacifisme des années 30 puis à l’antimilitarisme des années 50-60.

Illustrée par de nombreux extraits, la séance abordera une poignée
d’œuvres marquantes : Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, Les anges de
l’enfer, La grande parade, Quatre de l’infanterie, Les sentiers de la gloire, Oh!
What a Lovely War, Johnny Got His Gun, Un long dimanche de fiançailles…


CONFÉRENCIER :

Licencié en philosophie, critique pendant vingt ans à TéléMoustique,
Olivier Lecomte a dirigé le supplément belge du magazine Studio, collaboré
à l’émission Télécinéma de La Une et a écrit pour Cinergie, L’événement,
Dimanche Matin, Gaël… Ayant fondé le cours d’analyse de films La Toile filante, il donne actuellement des formations à l’Université des Aînés (UCL), à la Médiathèque-Point Culture de l’ULB, à l’Ichec-Cultures, à l’Espace Delvaux, à l’Espace Senghor…

Il anime régulièrement des rencontres publiques avec des cinéastes (Agnès Varda, Bertrand Tavernier, Claude Lelouch, Fernando Arrabal, Tony Gatlif, les frères Dardenne…) et a obtenu en 2005 le Prix de la critique décerné par la Communauté française.

________________________________________________________________________________________________

Où ?             à HUY  dans le discobus : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Dimanche 4 mai 2014 à 10 h 30 (durée 2 h 00)

Entrée ?     Accès gratuit

RENDEZ-VOUS DU DISCOBUS : JOHN COLTRANE

140318 Coltrane 2 folderConférence
par Hugues Warin

L’œuvre de John Coltrane est un fil continu. Un fil tendu entre ses débuts professionnels et la fin de sa vie. Entre la recherche quasi scientifique d’une grammaire harmonique personnelle et l’aboutissement à cette fièvre, ce jeu physique, cette musique dans laquelle la mise à l’épreuve du corps s’agence avec la maîtrise du langage.

Entre ces deux moments, une quinzaine d’années pendant lesquelles le musicien ne s’autorise aucun repos. La vie de John Coltrane est une longue suite de moments « off », de répétitions solitaires dans des loges, des chambres d’hôtels, des lieux en tout genre qui abritent son labeur personnel, et bien sûr de grands moments « in », les disques, les tournées, les festivals et leur lot de traces, de documents attestant que cet homme a bien existé.

Ses débuts timides, son passage chez Miles Davis et Thelonious Monk, la constitution de son quartet et les dernières années avec la jeune garde du Free-Jazz, toutes ces périodes ne s’articulent pas par ruptures mais dans une continuité, une quête de sens et de spiritualité dont l’origine remonte aux traumatismes de sa jeunesse. Spiritualité non-exclusive, car Coltrane n’est pas l’homme d’une religion ou d’une pensée. Sa force se nourrit de tout ce qu’il peut trouver de bon quelle qu’en soit l’origine culturelle, religieuse ou philosophique.

Pour saisir cette ivresse « coltrainienne », à côté des grands classiques que sont Giant Steps, My Favorite Things, A Love Supreme ou Ascension, il y a de nombreux « Live », des rééditions augmentées de bonus, d’ « alternate takes » ; l’œuvre physique de Coltrane ne cesse de grandir plus de quarante ans après sa mort. C‘est peut-être ce foisonnement qui témoigne le mieux de l’urgence dans laquelle était pris le saxophoniste ténor le plus unanimement accepté tant chez les apprentis-jazzmen que chez les plus extrêmes représentants des musiques expérimentales actuelles.

________________________________________________________________________________________________

Où ?             à HUY  Dans le Discobus : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Mardi 18 mars 2014 à 18 h 00 (durée 1 h 15)

Entrée ?    Accès gratuit – Réservation souhaitée Contactez-nous –   Apéro offert