Rendez-vous du Discobus 4 : Alain PIRE

Alain Pire PointCulture mobile 1Rendez-vous du PointCulture mobile N°1 : Alain PIREAlain Pire est un fameux guitariste, originaire de Huy, bien connu pour son activité au sein des groupes Such A Noise, Abbey Road et Michel Drucker Expérience, entre autres. Il sera en concert avec son nouveau groupe Alain Pire Expérience, à l’Atelier Rock à Huy, le 11 octobre (en première partie : Moaning Cities).

À cette occasion, nous sommes heureux de vous proposer une rencontre avec l’homme et le musicien, dans le bus de PointCulture. Alain évoquera brièvement sa carrière, puis nous entraînera dans les méandres du rock psychédélique, avec, comme supports, son livre « Anthropologie du rock psychédélique anglais », et de nombreux extraits audiovisuels.

Ce sera également l’occasion de découvrir son nouveau CD « Cambridge », duquel Alain jouera quelques titres, dans une ambiance chaleureuse et intimiste.

Où ?             à HUY  Dans le PointCulture mobile N° 1 (discobus) : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Dimanche 5 octobre 2014 à 11 h 00  (durée 1 H 30)

Entrée ?    Entrée 5 €  (membres 3 € – étudiants 2 €) – Réservation souhaitée – pcm1@pointculture.be
– Apéro offert

Rendez-vous du PointCulture mobile N°1 : Alain PIRE

Alain Pire PointCulture mobile 1Alain Pire est un fameux guitariste, originaire de Huy, bien connu pour son activité au sein des groupes Such A Noise, Abbey Road et Michel Drucker Expérience, entre autres. Il sera en concert avec son nouveau groupe Alain Pire Expérience, à l’Atelier Rock à Huy, le 11 octobre (en première partie : Moaning Cities).

À cette occasion, nous sommes heureux de vous proposer une rencontre avec l’homme et le musicien, dans le bus de PointCulture. Alain évoquera brièvement sa carrière, puis nous entraînera dans les méandres du rock psychédélique, avec, comme supports, son livre « Anthropologie du rock psychédélique anglais », et de nombreux extraits audiovisuels.

Ce sera également l’occasion de découvrir son nouveau CD « Cambridge », duquel Alain jouera quelques titres, dans une ambiance chaleureuse et intimiste.

Où ?             à HUY  Dans le PointCulture mobile N° 1 (discobus) : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Dimanche 5 octobre 2014 à 11 h 00  (durée 1 H 30)

Entrée ?    Entrée 5 €  (membres 3 € – étudiants 2 €) – Réservation souhaitée – pcm1@pointculture.be
– Apéro offert

Inside Bowie, rendez-vous sur Mars ?

ROCK

Inside Bowie - Riepi - Budin 03

C’est un Fantastic Voyage, une découverte amoureuse et passionnelle dans laquelle nous nous sommes introduits ce matin du 1er juin 2014.

Where are we now ? Rentrer dans la ville, pénétrer le cœur de Huy, monter dans le bus, s’enfoncer dans le siège, se laisser conduire au fil de la vie de Bowie, se laisser séduire par sa musique, pénétrer les dessins, se fondre dans l’image, plonger dans la brume bowienne, se raccrocher aux infos, revenir dans l’espace oddity, inside Bowie, inside Major Tom, inside Ziggy , inside Laurent Rieppi, inside Yves Budin, inside soi-même…

Low-rent Rieppi Eno-nce les étapes de la vie, station par station, le Boys, les hommes, les Fame, les China girls de Berlin, les musiciens, les nonnes, l’Eno, l’Iggy sans Ziggy, le D.J., le disco pour d’autres young americans, le beau, oui and the Beast, les substances, tout un labyrinth d’anecdotes, de rencontres, de périodes glam ou fashion, … Shake it : ce cocktail, c’est toujours du Bowie.

Enivrantes, vibrantes, fumantes ou tranchantes sont aussi les images, dessins, et portraits d’un David ciselé, magnifié, coloré, illuminé et transfiguré. D’album en album, à l’écran comme à la vie, Bowie nous révèle la passion qui les habite tous deux : Laurent Rieppi ardent, surinformé, surenflammé, et Yves Budin enthousiaste, transporté, e-mage d’un fan au propre et au figuratif.

Puis on se livre : Yves dans sa Vision of Bowie et Laurent qui répond Allo, Bowie ? C’est David !

Apéritif, puis plat de ré-existence : on se parle, on discute, retour à la reality !

Inside, outside Bowie. Jamais je n’oublierai ce  1er joint 2014. Prochain rendez-vous au next day. DM

(Bowie au PointCulture mobile 1)

Allo Bowie c'est davidLaurent Rieppi
Allo Bowie ? C’est David !
Visions of BowieYves Budin
Visions of Bowie

Inside Bowie - Riepi - Budin 04

Rendez-vous du Discobus : INSIDE BOWIE

bowieConférence par Laurent Rieppi (Classic 21) et Yves Budin

Le PointCulture mobile n°1 vous propose un voyage musical dans le monde de David Bowie, en présence de Laurent Rieppi, auteur de l’abécédaire Allo Bowie ? C’est David ! Ed. Lamiroy) et Yves Budin, illustrateur de l’ouvrage et auteur de Visions of Bowie  (Ed. Les Carnets du Dessert de Lune).

Grands admirateurs de l’œuvre de Bowie, ils vous offriront un aperçu de sa carrière à travers ses différents personnages, son évolution musicale, albums après albums, et son retour inattendu cette année avec son nouvel album The Next Day, véritable bilan musical d’une carrière fascinante.

Laurent Rieppi est animateur sur Classic 21 et collabore avec Marc Ysaye depuis 2001.

Yves Budin, dessinateur, peintre et illustrateur liégeois, est l’auteur de plusieurs ouvrages comme Visions of Miles  (2007), Visions of Kerouac (2010) ou encore Sinnerman (2012)

 

________________________________________________________________________________________________

Où ?             à HUY  Dans le PointCulture mobile 1 (discobus) : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Dimanche 1 juin 2014 à 11 h 00 (durée 1 h 30)

Entrée ?    Accès gratuit – Réservation souhaitée Contactez-nous –   Apéro offert

RENDEZ-VOUS DISCOBUS : LA GRANDE GUERRE AU CINEMA

grande guerre pointculturemobile1Conférence
par Olivier Lecomte

Pour commémorer le centenaire de la guerre 14-18, nous allons examiner
comment différents cinémas nationaux (français, américain, anglais,
allemand…) ont représenté ce conflit tout au long du XXe siècle. Car les
enjeux changent au fil du temps : la diabolisation de l’ennemi durant les années 20 fait place au pacifisme des années 30 puis à l’antimilitarisme des années 50-60.

Illustrée par de nombreux extraits, la séance abordera une poignée
d’œuvres marquantes : Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, Les anges de
l’enfer, La grande parade, Quatre de l’infanterie, Les sentiers de la gloire, Oh!
What a Lovely War, Johnny Got His Gun, Un long dimanche de fiançailles…


CONFÉRENCIER :

Licencié en philosophie, critique pendant vingt ans à TéléMoustique,
Olivier Lecomte a dirigé le supplément belge du magazine Studio, collaboré
à l’émission Télécinéma de La Une et a écrit pour Cinergie, L’événement,
Dimanche Matin, Gaël… Ayant fondé le cours d’analyse de films La Toile filante, il donne actuellement des formations à l’Université des Aînés (UCL), à la Médiathèque-Point Culture de l’ULB, à l’Ichec-Cultures, à l’Espace Delvaux, à l’Espace Senghor…

Il anime régulièrement des rencontres publiques avec des cinéastes (Agnès Varda, Bertrand Tavernier, Claude Lelouch, Fernando Arrabal, Tony Gatlif, les frères Dardenne…) et a obtenu en 2005 le Prix de la critique décerné par la Communauté française.

________________________________________________________________________________________________

Où ?             à HUY  dans le discobus : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Dimanche 4 mai 2014 à 10 h 30 (durée 2 h 00)

Entrée ?     Accès gratuit

Rendez-vous du Discobus 4 : Le Cinéma Burlesque

Cinéma Burlesque

Synopsis : Un homme s’apprête à accomplir l’irréparable -un suicide-, finalement il se retrouve dans un numéro d’acrobatie au sommet d’un building ; deux déménageurs livrent un piano, le chemin est long, ils sont maladroits ; un homme observe l’agitation du monde, des bureaux en forme de petites boites, des appartements en forme de bocal, des embouteillages qui finissent en ronde foraine.

Le cinéma burlesque offre, en dehors du simple plaisir de s’amuser ou de rire, un regard sur le monde, sur la vie, d’une manière décalée, poétique.

Nous vous proposons, à partir de documents audiovisuels issus des collections de la Médiathèque/PointCulture, une balade dans le cinéma burlesque. Au-delà d’un parcours dans l’histoire du genre, ses thèmes phares et ses grands représentants, l’animation engage une réflexion autour du gag, du rire et du potentiel critique de l’humour comme moyen d’élaborer une réflexion sur la société.

On invite les participants à réfléchir sur la manière dont le tragique devient drôle. N’oublions pas que le rire est le propre de l’homme !

 

Où ?             à LA HULPE  Dans le discobus, sur le parking extérieur du centre Solvay .

Quand ?     Dimanche 27 avril 2014 à 13 h 30 (durée 1 h)

Entrée ?    Accès gratuit –  pour jeune public et adolescents

Burlesque

 

RENDEZ-VOUS DU DISCOBUS : JOHN COLTRANE

140318 Coltrane 2 folderConférence
par Hugues Warin

L’œuvre de John Coltrane est un fil continu. Un fil tendu entre ses débuts professionnels et la fin de sa vie. Entre la recherche quasi scientifique d’une grammaire harmonique personnelle et l’aboutissement à cette fièvre, ce jeu physique, cette musique dans laquelle la mise à l’épreuve du corps s’agence avec la maîtrise du langage.

Entre ces deux moments, une quinzaine d’années pendant lesquelles le musicien ne s’autorise aucun repos. La vie de John Coltrane est une longue suite de moments « off », de répétitions solitaires dans des loges, des chambres d’hôtels, des lieux en tout genre qui abritent son labeur personnel, et bien sûr de grands moments « in », les disques, les tournées, les festivals et leur lot de traces, de documents attestant que cet homme a bien existé.

Ses débuts timides, son passage chez Miles Davis et Thelonious Monk, la constitution de son quartet et les dernières années avec la jeune garde du Free-Jazz, toutes ces périodes ne s’articulent pas par ruptures mais dans une continuité, une quête de sens et de spiritualité dont l’origine remonte aux traumatismes de sa jeunesse. Spiritualité non-exclusive, car Coltrane n’est pas l’homme d’une religion ou d’une pensée. Sa force se nourrit de tout ce qu’il peut trouver de bon quelle qu’en soit l’origine culturelle, religieuse ou philosophique.

Pour saisir cette ivresse « coltrainienne », à côté des grands classiques que sont Giant Steps, My Favorite Things, A Love Supreme ou Ascension, il y a de nombreux « Live », des rééditions augmentées de bonus, d’ « alternate takes » ; l’œuvre physique de Coltrane ne cesse de grandir plus de quarante ans après sa mort. C‘est peut-être ce foisonnement qui témoigne le mieux de l’urgence dans laquelle était pris le saxophoniste ténor le plus unanimement accepté tant chez les apprentis-jazzmen que chez les plus extrêmes représentants des musiques expérimentales actuelles.

________________________________________________________________________________________________

Où ?             à HUY  Dans le Discobus : Avenue Godin-Parnajon (en face de la piscine)

Quand ?     Mardi 18 mars 2014 à 18 h 00 (durée 1 h 15)

Entrée ?    Accès gratuit – Réservation souhaitée Contactez-nous –   Apéro offert