Cathy JORDAN « All The Way Home »

.

..

Blix Street, 2012

MUSIQUE DU MONDE  IRLANDE

MR4935 (Disponible au Discobus 4)

cathy_jordan_all_the_way_home discobus4

Beaucoup de groupes irlandais rivalisent de talent, d’énergie ou de sensibilité. Parmi ceux-ci, le groupe Dervish est très représentatif de la musique irlandaise traditionnelle, un ensemble de cinq musiciens talentueux, engagés, qui connaissent rapidement le succès depuis les années 90 et enthousiasment leur public, en grande partie grâce à leur chanteuse Cathy Jordan. En 2007, ils participent au concours Eurovision de la chanson, où ils se placent, hélas, … en dernière position. Ce qui peut signifier aussi un gage de qualité !

Pour son premier album solo, Cathy a préféré une instrumentation discrète pour mettre en avant sa belle voix, mesurée et feutrée, comme dans le poème In Curraghroe, mis en musique avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse.  Elle chante ses racines et son pays avec une voix qui dispense une confiance tranquille et naturelle, avec peu d’ornements vocaux mais avec justesse et maturité.

À côté des langoureux The Lark In The Clear Air et The Banks of the Foyle, on retiendra le traditionnel The Hold Fenian Men, mélodieux et aérien. Ou Ould Ballymore, une ballade allègre qui raconte l’histoire d’un homme qui pense avoir rencontré la fille de ses rêves mais qui s’avère mariée et mère de six enfants…

Deux instrumentaux permettent la respiration parmi les traditionnels et les compositions, dans un album teinté de quiétude. Excellent pour une soirée hivernale à la maison, près de l’âtre.  DM

(Disponibilité de ce CD)

T WITH THE MAGGIES « T With The Maggies »

.

.

MUSIQUE DU MONDE IRLANDE

TWM Music, 2011

MR9719 (Disponible au Discobus 4)

Si vous êtes coutumiers du gaélique, vous n’aurez aucune difficulté à prononcer à voix haute et en public le nom de ces quatre chanteuses qui composent T With The Maggies : Moya Brennan, Mairéad Ní Mhaonaigh, Tríona Ní Dhomhnaill et Maighread Ní Dhomhnaill (*)

Moya Brennan (anciennement appelé Maire Brennan) n’est autre que la chanteuse de Clannad, un groupe folk – new age qui eut son heure de gloire dans les années 80. D’une voix douce et grave, elle lance son chant par vagues, comme un son qui apparait en douceur et se termine en s’atténuant graduellement.

Mairéad Ní Mhaonaigh est à la fois chanteuse et violoniste. Avec feu son mari, elle a créé Altan, un groupe très connu qui interprète les musiques et chants traditionnels de son voisinage et de son comté.

Quant à Triona et Maighread Ní Dhomhnaill, elles sont sœurs. Et tant avec leurs anciens groupes Skara Brae et Bothy Band qu’en solo ou à deux, elles chantent des airs traditionnels collectés dans leur comté.

Lors d’un concert d’hommage à leur frère, en 2007, les deux sœurs furent rejointes par leurs amies Moya et Mairéad. C’est ainsi qu’est née l’idée de composer un groupe à quatre, reprenant les airs du comté de Donegal.

Et bien leur en prit car l’association des voix est une franche réussite. Les harmonies sont subtiles, le chant est souvent à l’unisson, parfois se répétant en écho (Bíodh Orm Anocht). Elles alternent les titres où se distingue l’une ou l’autre, et ceux où elles chantent ensemble.

Leur album débute par un hymne légèrement sautillant. Puis on passe à du nostalgique (Domhnach na Fola). Le reste de l’album propose à la fois des chants légers et calmes et des ballades rythmées mais toujours tendres, accompagnés aux violons, au piano, au djembe, à la harpe ou à l’accordéon.

Les divas du Donegal ont commis un excellent premier album, un peu anesthésiant à la longue, mais délicat et raffiné. DM

(Disponibilité de ce CD)

..

(*) Pour les plus forts, on peut aussi ajouter la participation de Maire Ni Mhaolmhichil ainsi que de Cumann Thir Chonaill Baile Atha Cliath.